Informations sur le Cambodge

En résumé

Après des décennies noires de guerre civile et d’occupation, le Cambodge renaît de ses cendres et offre tous ses charmes aux visiteurs. Les khmers sont réputés pour leur gentillesse et leur hospitalité. Pour vivre un authentique voyage au Cambodge, il faut aller à leur rencontre dans les collines et les rizières, découvrir leur culture, belle et mystérieuse comme les temples cachés et les cascades enfouies dans la jungle.

La nature sauvage du Cambodge, sur les hauts-plateaux du Nord et de l’Est, à la frontière vietnamienne, offre une faune et une flore exceptionnelles, souvent endémiques, où l’on rencontre singes gibbons, ours, tigres et éléphants. C’est un paradis pour la randonnée et le trek, avec d’innombrables possibilités de circuits dans les provinces magiques du Mondolkiri et du Ratanakiri, parmi les villages et les ethnies minoritaires des montagnes.

La côte sud, enfin, avec les stations balnéaires de Sihanoukville et Kep, ouvre ses plages de sable blanc et ses îlots paradisiaques à ceux qui recherchent la tranquillité et le farniente. Le long des réserves naturelles, au pied de la chaîne des Cardamomes, on pratique sports nautiques et excursions vers les cascades et les rivières, merveilles cachées d’un Cambodge aux ressources infinies.

Géographie

Bordé par la Thaïlande à l’Ouest, le Laos au Nord et le Vietnam à l’Est, le Cambodge s’étend sur 181 000 km2 (un tiers de la France), soit 580 km d'Est en Ouest et 450 km du Nord au Sud. La côte située au sud du pays s’étire le long du golfe de Thaïlande. On peut résumer ainsi la géographie du Cambodge :

- Au Nord, le massif des Dangrek, d'une altitude de 400 à 500 m, délimite la frontière avec la Thaïlande.

- Au Nord-Est, les hauts plateaux de Ratanakiri et de Mondolkiri, d'une altitude de 250 à 1 500 m, bordent les frontières laotienne et vietnamienne.

- Au Sud-Ouest, la chaîne des Cardamomes culmine à 1 744 m avec le mont Sankos et forme une barrière entre la grande plaine alluviale du Tonlé Sap et le golfe du Siam. Elle se prolonge par la chaîne de l’Éléphant, qui redescend vers la mer.

- La plaine centrale, principal lieu de destination lors d’un voyage au Cambodge, est occupée par le grand lac du Tonlé Sap et le Mékong (la « mère des eaux »). Pendant la saison des pluies, gonflé par la fonte des neiges au Tibet, le fleuve quadruple son débit et déverse son trop-plein dans le lac Tonlé Sap. Enrichissant la plaine en alluvions, les crues annuelles sont à l'origine de la vocation agricole du Cambodge. Les eaux du Tonlé Sap et du Mékong comptent parmi les plus poissonneuses du monde.

Climat

Le climat du Cambodge, essentiellement tropical, est fortement influencé par l'action des moussons, qui déterminent les deux saisons principales, sèche (de novembre à mai) et humide (de juin à octobre).

La saison des pluies est suivie par une courte saison sèche et fraîche allant de novembre à février, puis une saison très sèche et très chaude durant les mois de mars à mai. Les températures moyennes en journée à Phnom Penh sont comprises entre 25 et 30ºC ; elles peuvent chuter jusqu’à 20ºC durant les mois les plus frais, et dépasser les 35ºC en avril et mai.

La période la plus classique pour organiser un voyage au Cambodge correspond donc à la saison sèche, de novembre à février. Les températures sont alors supportables et les précipitations plus rares. À partir de mars, la température commence à grimper et atteint son maximum en avril et mai. Pendant la saison des pluies, de juin à octobre, les campagnes reverdissent, et les touristes sont moins nombreux à Angkor.

Population

Deuxième plus petit pays de la région Asie du Sud-Est, la population du Cambodge est d’environ 15 millions d’habitants. Elle est cependant en forte croissance, les moins de 25 ans représentant plus de 50% de la population.

Les khmers représentent 85% de la population. Les autres groupes ethniques incluant des minorités chinoises, vietnamiennes, chams, et un grand nombre de tribus dont les Phnongs, Kreungs, Tampuons, Kuoys ou encore Jarays, sont principalement installée dans les zones montagneuses.

La langue officielle du Cambodge est le khmer, également appelé cambodgien. L’anglais est la langue préférée des étudiants, alors que le français (autrefois langue officielle) n’est plus parlé que par une minorité d’habitants, surtout parmi les anciens. Mais vous ne devriez pas avoir de mal à vous faire comprendre sur les principaux sites touristiques et dans les grandes villes lors de votre voyage au Cambodge. Le vietnamien et le chinois sont très répandus dans les grandes villes, comme le thaï dans l’ouest du pays.

La religion officielle du Cambodge est le bouddhisme Theravada, introduit dans le Royaume au XIIe siècle. Il est complété par des croyances traditionnelles animistes et des pratiques brahmanistes originaires d’Inde, formant une religion très fusionnelle. Le pays compte également 500 000 musulmans, essentiellement d’origine cham.

Principales régions

Voici un rappel des principales villes et régions à ne pas manquer lors de votre voyage au Cambodge. Vous les retrouverez avec un descriptif détaillé dans nos pages « Régions » (liens en haut à gauche de la page d’accueil).

- Les temples d’Angkor et Siem Reap. Angkor Vat, un des sites phares du patrimoine mondial, au même titre que les Pyramides d’Égypte ou la Grande muraille de Chine, vous marquera à jamais. La splendeur et la magie des lieux valent à elles seules le voyage. Siem Reap, la porte d’entrée du parc archéologique d’Angkor, est une ville cosmopolite pleine de surprises, d’où l’on pourra organiser de nombreuses visites originales.

- Phnom Penh, ancienne « perle de l’Asie », est en pleine renaissance. Vous y retrouverez l’ambiance de l’Asie éternelle, mais aussi des bars branchés, des hôtels design ou des galeries d’art. Il ne faudra pas oublier les incontournables Palais royal et musée des Beaux-arts, qui abritent leurs trésors sur les rives du Mékong.

- Battambang, deuxième ville du pays, est bâtie sur les berges de la rivière Sangker. Au-delà de ses belles bâtisses coloniales françaises, la ville est célèbre pour ses excursions en bateau jusqu'à Siem Reap. Autour de la ville s’étend une campagne typiquement cambodgienne, menant à la réserve ornithologique de Prek Toal.

- Le Mondolkiri est un autre Cambodge. Essentiellement habitée par des ethnies minoritaires, cette région montagneuse de l’Est du pays, à la frontière vietnamienne, enchantera ceux qui souhaitent sortir des sentiers battus. Idéale pour des treks dans la jungle, sur les traces des singes et des éléphants…

- La province du Ratanakiri et ses hauts-plateaux, à l’extrême Nord-Est du Cambodge, est l’une des plus belles et des plus reculées du pays. Avec ses paysages sauvages, elle abrite le parc national de Virachey, ainsi que le lac volcanique de Yeak Laom, plus grande piscine naturelle du pays.

- Kompong Cham est une jolie capitale provinciale, sur les rives du Mékong. Avec sa voisine Kompong Thom, elle recèle dans ses environs de nombreux temples préangkoriens et autres merveilles archéologiques, tout comme Isanapura, l’ancienne capitale de l’empire de Chenla et la première cité de temples bâtie en Asie du Sud-Est.

- Sihanoukville, principale station balnéaire du Cambodge, sur la côte sud, offre encore de longues plages désertes de sable blanc et de belles îles au large, paradis des activités nautiques. La petite ville voisine, Kep, fondée par les français en 1908, se réveille de longues décennies de torpeur avec l’arrivée des touristes. Mais elle conserve son charme intact et donne accès à de belles réserves naturelles le long de la côte.

Retour en haut

Bon à savoir

Informations pratiques

Décalage horaire
+6 h par rapport à la France en hiver, +5h en été.

Durée de vol
Il n'existe pas de vols directs pour le Cambodge depuis la France. Les avions transitent généralement par les pays voisins, la Thaïlande notamment (Bangkok). La durée de vol entre Paris et Phnom Penh est de 12 ou 14h selon le trajet et le temps d’escale.
Le Cambodge compte deux aéroports internationaux, Phnom Penh et Siem Reap.

Électricité
220/230 V. Les prises dans les hôtels sont pour la plupart de type français (bipolaires). Aucun adaptateur ne sera donc nécessaire.

Langue locale
La langue officielle du Cambodge est le khmer, également appelé le cambodgien. L’anglais est la langue préférée des étudiants, alors que le français n’est plus parlé que par les anciens.

Monnaie locale
Le Riel est la devise officielle du Cambodge (1 euro = 5000 riels), mais le dollar est accepté partout. La plupart des hôtels acceptent les cartes de crédit internationales (Visa, Mastercard…) et les chèques de voyages peuvent être changés en cash dans les villes. Des distributeurs automatiques de billets sont présents dans toutes les grandes villes.

À lire
Les très bons guides Lonely Planet et Petit Futé.

Tenues vestimentaires

À compter du 1er août 2016, l’accès aux temples et monuments à caractère religieux du Cambodge sera interdit aux personnes ne respectant pas un code vestimentaire strict. Pour les hommes comme pour les femmes, les épaules devront être couvertes, les jupes, robes et pantalons devront couvrir les genoux. A défaut, l’accès aux sites leur sera refusé.

Santé

Aucune vaccination n’est obligatoire pour un voyage au Cambodge. Toutefois, il est fortement recommandé d’être à jour de ses vaccinations contre la typhoïde, le tétanos et les hépatites A et B.

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire si vous avez séjourné dans certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud (afin d’éviter que vous n’importiez la maladie au Cambodge qui est épargné par celle-ci).

Comme dans la plupart des pays tropicaux, il est déconseillé de boire l’eau du robinet.

Un traitement antipaludéen n’est pas indispensable pour des séjours dans les grandes villes (Phnom Penh, Siem Reap…), mais est recommandé lors d’un circuit dans les zones les plus reculées du pays. Nous vous conseillons de vérifier auprès de votre médecin traitant.

Par ailleurs, voici quelques mesures préventives assez efficaces : se couvrir les bras et les jambes au lever et au coucher du soleil, utiliser des répulsifs à base de DEET (50 % ou plus) en applications régulières. Il est également possible d’enduire les vêtements, voire d’utiliser des lessives spéciales qui contiennent des répulsifs assez efficaces (jusqu’au prochain lavage…).

VISA

Un passeport avec validité de plus de six mois après la date de retour est obligatoire. Un visa « tourisme » valable un mois est indispensable et s’obtient à l’arrivée aux aéroports de Phnom Penh et de Siem Reap. Il coute 30$ et il faut présenter une photo d’identité (31 $ sans celle-ci).

Il est également possible d’obtenir son visa avant le départ auprès de l’ambassade du Cambodge à Paris, ou depuis peu par internet (e-visa), via le site du ministère des Affaires étrangères (e-visa valable uniquement à l’arrivée des 2 aéroports internationaux listés ci-dessus) en cliquant ici.

Autorisation de sortie du territoire : à partir du 15/01/2017, tout enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :
- Passeport valide du mineur
- Photocopie du titre d'identité valide ou périmé depuis moins de 5 ans du parent signataire (carte d'identité ou passeport)
- Formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale : à charger en cliquant ici

Retour en haut

  • APST
  • CB+VISA+MASTERCARD
  • SSL

Voyage VO - 9 rue Portalis 75 008 PARIS (sur rendez-vous) - 01 76 60 40 80 - SARL au capital de 81 287 € - RCS Paris 482 926 326 - Immatriculation IM075100218 - RCP HISCOX HARCP0088836 - Garantie financière APS - Editeur de ce site Olivier LOTT - © SafariVO 2005-2017